Envol vers le sol

Une femme au pieds coupés

Ne peut plus courir

Puisqu’elle t’appartient

(et des coups à la tête à faire pleurer les yeux)

Un oiseau aux ailes tranchées

S »enferme dans sa cage

Puisqu’il t’appartient

(et des coups à la tête à faire pleurer les yeux)

Et la femme rêve de nuages

Évanouie dans tes bras

Puisqu’elle t’appartient

( et des coups à la tête à faire pleurer les yeux)

Et l’oiseau blessé s’endort

Dans ta main pleine de sang

Puisqu’il t’appartient.

(et des coups à la tête à faire pleurer les yeux)

Une femme aux ailes meurtries

S’envole avec cet oiseau enfin libre

Pour échapper aux coups derrière la tête

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s