Le Soleil,

A l’oeil Sombre,

Au noir d’une Nuit,

Un jour blond en pleurs

Où le chaud s’embrume

Au noir des songes,

L’or d’un réveil chaud

Est ce l’été qui s’engorge de pleurs?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s